RENCONTRE RÉGIONALE PROVOX EN OCCITANIE LE 5 DÉCEMBRE 2020

Participe avec nous à faire bouger les politiques jeunesse !

Connecte-toi au webinaire Provox du 5 décembre 2020 !

La jeunesse est en première ligne des effets de cette crise sanitaire : difficultés économiques, blocage des engagements, des études ou de la vie professionnelle, inquiétudes légitimes pour l’avenir… Avec le confinement, la jeunesse est aussi privée de nombreuses interactions sociales ou d’espaces de débat indispensables. Cependant, cette crise ne doit pas amener à des solutions d’urgence prises par quelques-uns, mais doit plutôt amener à réfléchir ensemble pour trouver des solutions pérennes permettant à chaque personne de vivre dignement.

Les jeunes n’ont pas attendu pour proposer des solutions collectives en phase avec l’urgence sanitaire et sociale – 2000 jeunes pendant la 7eme campagne nationale Provox du CNAJEP ont posé un diagnostic collectif et demandent à  « créer des emplois à partir des besoins et des ressources du territoire mais aussi des envies des jeunes », « repenser la conception du monde du travail en mettant l’humain au centre et en mettant du sens », « un droit à la formation pour tous, tout au long de la vie », « un débat sur le revenu universel d’activité », « repenser le système d’orientation et la formation des acteur.trice.s éducatifs»….

En cette période de crise inédite, il est donc important de rester connecter, mobiliser, solidaires et d’agir ensemble pour changer les choses !

  • Continuons les échanges et débats en ligne et construisons ensemble autrement !
  • Profitons de cette campagne Provox pour élaborer entre jeunes des plaidoyers !
  • Profitons aussi de cette rencontre pour faire collectivement des propositions pour améliorer les politiques publiques de jeunesse !

Programme détaillé Provox 5 décembre 2020-Webinaire

Inscription avant le 30 novembre !


Manuel Provox « Jeunesse, opportunités et territoires».

Site Provox : https://provox-jeunesse.fr/

UN BAFA 100% EDUC POP ! Avec les associations de jeunesse et d’éducation populaire membres du CRAJEP Occitanie

Le Crajep Occitanie, en appui sur ses associations JEP membres /organismes de formation, a lancé une campagne de communication autour de la promotion de l’animation volontaire, de l’engagement éducatif et du BAFA.

Cette action collective se situe dans la continuité de notre démarche autour de la Charte d’engagements des organismes de formation à l’animation volontaire, signée en 2018, au niveau du CRAJEP Occitanie http://www.crajep-occitanie.fr/nos-actions/engagement-ajep-ofav-2018/

 

 

 

Flyer BAFA 100% EDUCPOP

 

Vidéo disponible sur Youtube : https://youtu.be/v1Fvw5CiXF4

POSITIONNEMENT : Le Cnajep s’engage pour une politique de jeunesse à l’écoute des jeunes

Le Cnajep s’engage pour une politique de jeunesse à l’écoute des jeunes

Le Cnajep a publié un document de positionnement intitulé « Le Cnajep s’engage pour une politique de jeunesse à l’écoute des jeunes ».

La Commission Politique jeunesse du Cnajep travaille depuis septembre 2018 à construire une parole cohérente sur la jeunesse avec des jeunes issu.es d’associations de jeunesse et d’éducation populaire et d’organisations de jeunes du Cnajep, sur la façon dont ils.elles appréhendent leur présent et leur avenir.

Pour avoir une parole forte sur la jeunesse et sur les questions sociétales, les membres de la commission ont rencontré et discuté avec des jeunes.

De ces échanges été élaboré le positionnement présent auxquels s’ajoutent des propositions concrètes pour une politique de jeunesse.

Ce document ne revendique pas l’exhaustivité en matière de politique jeunesse. Il met l’accent sur quatre axes : ceux évoqués par les jeunes lors des rencontres.

Ce positionnement a été écrit avant la crise sanitaire que nous venons de vivre. Cette crise sanitaire et sociale engendrée par le COVID 19 est venue pointer du doigt et amplifier des difficultés dans la vie quotidienne des plus précaires dont une partie des jeunes. Nos propositions restent d’actualité : elles ne sont que plus urgentes !

Télécharger la publication

COMMUNIQUE : L’Éducation Populaire au cœur des enjeux actuels

COMMUNIQUE DU CNAJEP DU 19 MAI 2020

L’éducation populaire, une actrice au cœur des enjeux actuels

Alors que les habitant.es de France viennent de vivre deux mois de confinement et que s’organise un déconfinement et une reprise progressive des activités, le Cnajep constate une nouvelle fois le besoin d’éducation populaire et l’utilité des associations de jeunesse et d’éducation populaire pour faire face aux crises majeures.
L’éducation populaire est une démarche à la fois politique et éducative, à la fois intellectuelle et pratique qui vise à interroger le monde, à l’analyser et le comprendre collectivement, enfants, adolescents et adultes, citoyens et citoyennes, et mieux se positionner pour agir ensemble et le transformer. L’éducation populaire a cela d’intemporel et de moderne qu’elle est une interrogation et une action continuelles. C’est pourquoi dans cette période de crise sanitaire et de crise économique et sociale, l’éducation populaire reste un besoin fondamental !
Parmi les atouts que propose une démarche d’éducation populaire, c’est son innovation permanente qui se démarque. La période la met une nouvelle fois en lumière, particulièrement, sur :

  • L’éducation populaire favorise le lien social et, même en période de confinement, le Cnajep et ses membres, inventent milles façons de rester en contact, de débattre, de proposer une continuité des loisirs éducatifs, de mener des actions de solidarité !
  • L’éducation populaire est une démarche qui vise à interroger, à regarder plus globalement les choses et à rechercher des réponses systémiques. Force est de constater que la période invite à lier les réponses économiques, sociales, écologiques, démocratiques ! Le Cnajep et ses membres ont animé du débat, rassemblé des citoyen.nes pour échanger sur la crise, ses incidences, …
  • L’éducation populaire permet de contribuer à l’élaboration de politiques publiques plus efficientes car elle invite l’ensemble des citoyen.es à s’exprimer, à contribuer et à agir. Ce qui permet de rester en phase avec les besoins de l’ensemble des citoyen.nes et de ne pas se priver de leurs bonnes idées ! Le Cnajep et ses membres ont participé tant au niveau national que territorial aux concertations de crises avec l’Etat, ses services déconcentrés, les collectivités territoriales.

Imaginez-vous un monde sans colos, sans foyers de jeunes travailleurs, sans centres sociaux, sans MJC, sans festivals culturels, sans scoutisme, sans chantiers de jeunes bénévoles, sans animateurs.trices, sans centres de loisirs, sans échanges internationaux, sans mobilisations étudiantes, sans fabriques du monde rural, sans auberges de jeunesse, sans atelier débat, sans éducation à l’environnement, sans atelier d’analyse critique des médias, sans activités artistiques, sans pratiques sportives pour toutes et tous, sans conseils d’enfants et de jeunes, sans activités de découvertes scientifiques, sans espaces ni processus de participation des jeunes, …
Personne ne le peut !

C’est pourquoi, le Cnajep rappelle l’urgence d’éducation populaire pour sortir de la crise qui va être longue, l’urgence de soutenir les associations de jeunesse et d’éducation populaire qui démontre au quotidien leur utilité sociale et l’urgence de les associer à la co-construction des réponses dont nous avons besoin pour une société plus juste, plus solidaire, plus durable.

Avec ses membres nationaux, avec les CRAJEP qui œuvrent sur l’ensemble du territoire métropolitain et ultramarin, le Cnajep appelle les pouvoirs publics à AGIR AVEC LES ASSOCIATIONS DE JEUNESSE ET D’ÉDUCATION POPULAIRE[1] et à un renforcement de l’Éducation POPULAIRE, POUR QUE LES JOURS D’APRES SOIENT LES JOURS HEUREUX ![2]

[1] Tribune du Crajep Pays de la Loire

[2] Communiqué JEP INFO MAI 2020 Crajep Hauts-de-France.

Contact presse :
Audrey Baudeau – Cnajep – Tel : 01 40 21 14 21 – 06 77 14 75 96 audrey.baudeau@cnajep.asso.fr

Rencontre thématique du CRAJEP du 16 janvier 2020

Prés d’une quarantaine de participants étaient présents à cette rencontre organisée par le CRAJEP Occitanie, à Toulouse, autour de l’Avis du CESE du 28 mai 2019 : « L’Éducation Populaire, une exigence du 21ème siècle ».
Elle a permis aux co-rapporteurs de cet avis, Jean-Karl Deschamps, Membre du CESE au titre de la Cohésion sociale et territoriale et vie associative, Président du Groupe des Associations, et Christian Chevalier, Membre du CESE au titre de la Vie économique et dialogue social, Membre du Groupe UNSA, de présenter ce rapport et ses enjeux dans le contexte actuel.
Cette soirée a été clôturée par un temps de débat et d’échange riche avec les participants, autour des préconisations de cet avis.

                                  

 

L’Éducation Populaire : une exigence du 21eme siècle